La motorisation de portail battant est la plus utilisée en matière d’automatisme de portail. Pouvant être installé par soi-même, il en existe 5 types :

  • La motorisation à vérin peut être électrique, pneumatique ou encore hydraulique. Elle est exclusivement réservée aux portails solides à cause de l’importante force qu’elle exerce au niveau des gonds.
  • La motorisation à bras est une solution simple si vous disposez déjà d’un portail. Grâce à ses bras articulés fixés sur les vantaux qui reproduisent les mouvements d’un bras humain, votre portail pourra s’ouvrir et se fermer.
  • La motorisation à roues est une solution idéale si votre terrain est en pente ou déformé. La moins chère sur le marché, elle vous permet également de faire de réaliser des économies d’énergie, car le moteur consomme entre 12 ou 24 Volts.
  • La motorisation enterrée est la plus compliquée et la plus chère. Elle nécessite un gros travail, car elle demande la mise en place des piliers. Pour bien fonctionner, elle nécessite une électricité de 220 Volts au moins.

automatisme